Les plantes
 gb  all  esp  ita
minier
 
Conseils de plantation

Les plantes MINIER sont élevées et livrées en conteneurs de différentes dimensions, exprimées en litres (ex : C3 L = conteneur de 3 litres).

Pour plus d'informations Plantes et Jardin, découvrez le Guide MINIER.

Conseils de plantation

Munissez-vous d'une bêche, d'un sécateur, d'une brouette, de compost et/ou terreau, de corne broyée. De la tourbe peut être nécessaire pour alléger le terrain et améliorer la rétention en eau. Prévoyez des tuteurs, des attaches et un arrosoir.

Faîtes tremper la motte avec son conteneur pendant quelques minutes.

Creusez un trou d'un volume de deux à trois fois supérieur à celui du pot. Si vous rencontrez une sous-couche argileuse imperméable, creusez plus en largeur sans pour autant créer une cuvette où l'eau risquerait de stagner. Faîtes de même si le sol est difficile à défoncer : les racines apprécient d'avoir de l'aisance pour s'étaler.

 

Enlevez le conteneur. Si la motte adhère à ce dernier, le retourner et frapper quelques coups secs sur le fond et les côtés.

Dans certains cas, il est nécessaire d'entailler le conteneur sur le côté pour dégager la motte.

 

 

Griffez les côtés et la base de la motte afin de démêler les racines.

Placez au fond du trou un peu de terre meuble à laquelle vous pouvez ajouter un peu de corne broyée, de terreau ou de compost.

 

Mélangez du compost et/ou terreau à la terre restante.

Placez la motte dans le trou en vous assurant que le collet ne sera pas trop enfoncé.
Servez-vous du mélange terreux pour combler le trou et modeler une cuvette qui servira à l'arrosage. 

 


Tassez la terre sans excès.

Arrosez copieusement, si nécessaire en plusieurs fois.

 

 

Si la plante est en tige ou a suffisamment de prise au vent, elle risque de voir ses jeunes racines rompues par la moindre brise. Un bon tuteur doit être posé en biais, face au vent dominant. On évitera de blesser le tronc en utilisant une ligature souple qu'il faudra réajuster régulièrement.

Dans certains cas de plantations, notamment à la campagne, il est nécessaire de prévoir une protection, au moins les premières années, contre les lapins, lièvres, etc. Certaines plantes sont particulièrement exposées à ces rongeurs : Cytisus laburnum, Magnolia, Cedrus, Liriodendron.

Haubanage des conifères et hautes tiges

En raison de leur ramure dense et de leur prise au vent, il est conseillé pour certains végétaux, de les maintenir droits grâce à des haubans.

Ces derniers sont constitués d'au moins trois câbles tendus, répartis autour de l'arbre. Ils sont fixés à des pieux d'un côté, et aux branches de l'autre, ces dernières étant protégées par exemple par un morceau de tuyau d'arrosage.
On peut utiliser du fil de fer à grillage avec tendeurs et des serre-câbles. Il est conseillé de faire une encoche derrière les pieux pour bloquer les câbles et de fixer des fanions colorés sur ceux-ci pour les rendre plus visibles.

 

La taille des végétaux

La plupart des plantes nécessite une taille de formation et d'entretien, voire un élagage pour les grands arbres. Un ouvrage complet serait nécessaire pour préciser la taille à appliquer à chaque végétal. Nous aborderons ici les généralités indispensables.

 

 

Les arbustes d'ornement

Les arbustes de haies

Les conifères

Les arbres

 
  Les Fontaines de l’Aunay - B.P. 79 - 49250 Beaufort -en-Vallée - France - 02 41 79 48 48 Confidentialité et mentions légales - Plan du site